z_photo_tourisme_epinal_imagerie

Ci-dessus, enseigne à Épinal, dans les Vosges.

nainjaune02

Vers le milieu du XIXe siècle, l'imprimerie Pellerin à Épinal (Vosges) crée de nombreuses planches sur le thème des contes de fées. L’imagerie populaire connaît alors une importante évolution avec l’adoption de la lithographie à partir des années 1830. Parce qu’elle autorise des tirages en grand nombre, cette technique supplante peu à peu la gravure sur bois. La lithographie permet aussi d’obtenir un dessin plus fin que réalisent désormais de véritables artistes-graveurs. Cette délicatesse du trait se retrouve parfaitement dans ce Nain jaune qui présente un coloris particulièrement frais et raffiné. La planche du Nain Jaune est subdivisée en quinze cases dans lesquelles se déroulent les scènes principales de l’histoire sous-titrées d’une phrase en restituant l’action. C’est un conte de Mme d’Aulnoy (1650-1705), célèbre pour L’Oiseau bleu et La Chatte blanche. La baronne accorde une large place au bestiaire fantastique, inventant des animaux fabuleux pour pimenter ses récits. Comme Le Petit Chaperon rouge version Perrault, Le Nain Jaune est un des rares contes de fées qui se terminent mal. (Source : BNF)

nainjaune03

nainjaune11

Je vous invite à visiter ce lien et cliquer sur les différentes parties, vous verrez de belles choses concernant le conte Le Nain Jaune de Mme d'Aulnoy.

Mme Desmet, dans son cours l'an passé, avec ses élèves, avait réalisé de belles productions. Allez voir ici ...

Feuilletez votre livre de français dans le chapitre "Contes", vous avez une partie consacrée à cet art.

Si certains ressentent l'envie de réaliser une planche ... à partir d'un conte de leur choix ... pas de souci ! ;-)