Suite à notre travail sur les Métamorphoses d'Ovide ... et après avoir visionné le clip de qui vous savez ...

Afficher l'image d'origine

... ahem ... je vous ai donc proposé, mes 6èmes, de rédiger à votre tour la description de monstres ... à partir d'un "texte canevas", à trous, modifiable à l'infini et selon votre inspiration ... Je n'ai pas été déçue !

Voici quelques travaux ...

   De loin on aurait dit un humain. Mais deux oreilles de chat dépassaient de sa chevelure brune. Quand il tourna la nuque, je vis sa tête aux yeux de sang et aux sclères noires. Ses canines reflétaient un immense sourire. Il me tendit la main et je vis qu'il avait des ongles énormes : des ongles noirs aux petites pointes rouges. Dans son dos on voyait de grandes ailes avec plusieurs plumes. On aurait dit un démon.

Alexandra G. 6ème C.

   De loin, on aurait dit une jeune fille. Deux grosses cornes dépassaient de sa chevelure poilue. Quand elle tourna la tête, je vis que ses yeux étaient sans pupille. Ses canines pleines de sang dépassaient d'une bouche verruqueuse et pleine de chair. Elle me tendait la main et je remarquai que ses mains et ses doigts se terminaient par des ongles effrayants et vraiment épouvantables. Son corps semblait bizarre. Je n'avais jamais vu une peau aussi horrible. Était-ce une gentille créature ou un monstre tout droit des enfers ?

Clément R. et Malo Q. 6ème B.

   De loin, on aurait dit un loup. Deux grandes oreilles pointues dépassaient de sa chevelure interminable. Quand il tourna sa tête immense, je vis que ses yeux étaient pleins de rage. Ses canines rouges de sang dépassaient d'une bouche terrifiante et immense. Il me tendit la main et je remarquais que ses longs doigts se terminaient par des ongles affreux aussi tranchants qu'un rasoir. Bien que son visage et son corps semblaient effrayants, je n'avais jamais vu une peau aussi étincelante.  Était- ce un monstre dangereux ou une gentille créature ?

Jade R. et Noéline D. 6ème B.

   De loin, on aurait dit un titan féminin. Deux grandes oreilles dépassaient de sa chevelure en pétard. Quand elle tourna sa grosse tête tordue, je vis que ses yeux étaient en feu. Ses canines jaunes dépassaient d'une bouche gluante et puante. Elle me tendit la main et je remarquai que ses grands doigts se terminaient par des ongles immondes et gigantesques. Bien que son visage était visqueux, son corps semblait maigre. Je n'avais jamais vu une peau aussi grasse. Était-ce un monstre laid ou une magnifique créature ?

Joyce B. et Emma C. 6ème C.

   De loin, on aurait dit une jeune fille. Deux cornes dépassaient de sa chevelure blonde. Quand elle tourna sa petite tête carrée, je vis que ses yeux étaient énormes et rouges. Ses canines longues de trois mètres dépassaient d'une bouche pleine de sang et de bouts de chair. Elle me tendit la main et je remarquai que ses minuscules doigts se terminaient par des ongles "embrocheurs de " et en terre ! Bien que sa voix était douce, son corps semblait musclé comme un titan. Je n'avais jamais vu une peau aussi difforme.  Était-ce un monstre sanglant ou une créature trompeuse ?

Maxence C. et Léo. 6ème B. Avec illustration ci-dessous :

   De loin, on aurait dit une mouche géante. Deux antennes dépassaient de sa chevelure gluante. Quand elle tourna sa terrifiante tête verte, je vis que ses yeux étaient blancs. Ses canines pointues dépassaient d'une bouche bavant du sang. Elle me tendit la main et je remarquai que ses longs doigts se terminaient par des ongles pourris et fins. Bien que son regard était sympathique, elle avait un air de psychopathe. Je n'avais jamais vu une peau aussi rugueuse. Était-ce un monstre gentil ou une horrible créature ?

Ethan et Léo, 6ème C.

   De loin, on aurait dit un gorille. Deux têtes dépassaient de sa chevelure graisseuse. Quand il tourna sa première tête hideuse, je vis ses yeux étaient injectés de sang. Ses canines moisies dépassaient d'une bouche craquelée à l'haleine fétide. Il me tendit la main et je remarquai que ses affreux doigts se terminaient par des ongles verruqueux ; soudain un vers sortit d'un de ses ongles ! Bien que son buste était velu, son corps semblait déformé. Je n'avais jamais vu une peau aussi visqueuse.

Était-ce un monstre maléfique ou une créature sortie des enfers ?

Louise et Solène. 6ème B. Avec illustration ci-dessous :

   De loin on aurait dit une créature. Deux cornes dépassaient de sa chevelure marron. Quand il tourna sa monstrueuse tête poilue, je vis que ses yeux étaient gros et rouges. Ses canines étaient énormes et dépassaient d'une bouche gigantesque et grosse. Il me tendit la main et je remarquai que ses énormes doigts se terminaient par des ongles pointus mais longs. Bien que son torse était petit, son corps semblait interminable. Je n'avais jamais vu une peau aussi poilue. Était-ce un monstre horrible ou une effrayante créature ?

Mathéo B. 6ème B.

   De loin, on aurait dit un troll. Deux cornes dépassaient de sa chevelure obscure. Quand il tourna sa grande tête farfelue, je vis que ses yeux avaient un liquide visqueux. Ses canines crochues dépassaient de sa bouche noire et sèche. Il me tendit la main et je remarquai que ses énormes doigts se terminaient par des ongles répugnants mais petits. Bien que son corps semblait grand, je n'avais jamais vu une peau aussi rugueuse. Était-ce un monstre glauque ou une répugnante créature ?

Alexandre H. & Maxence S.  6ème C. Avec illustration personnelle par Alexandre H. ci-dessous :

Monstre. Alexandre H.

   De loin, on aurait dit un cyclope. Deux ailes dépassaient de sa chevelure pleine de sang. Quand il tourna sa quatrième tête de chien enragé, je vis que ses yeux étaient  très grands et globuleux. Ses canines de loup garou dépassaient d'une bouche de lion et de girafe. Il me tendit la main et je remarquai que ses longs doigts se terminaient par des ongles pointus mais acérés. Bien que son cou était dur, son corps semblait très gluant. Je n'avais jamais vu une peau aussi  visqueuse. Était-ce un monstre réel ou une étrange créature ?

Zia G. et Enzo R. 6ème C.

Bravo à toutes et tous ! Et bonnes nuits à venir ...

538985_506359969400631_1464318714_n

(Mme G. les soirs de pleine lune ...)