Encore des textes à faire peur ... Âmes sensibles s'abstenir !

Afficher l'image d'origine

   De loin, on aurait dit un gros tas de morve. Deux antennes visqueuses dépassaient de sa chevelure monstrueuse. Quand il tourna sa grosse tête verruqueuse, je vis que ses yeux étaient tombés. Ses canines jaunes et rouges de sang dépassaient d'une bouche d'hippopotame et salivaire.

   Il me tendit la main et je remarquai que ses gros et longs doigts se terminaient par des ongles remplis de mousse et biscornus. Bien que ses pieds étaient petits, son corps semblait gros et mou. Je n'avais jamais vu une peau aussi pleine de boutons qui s'éclataient et qui revenaient. Était-ce un monstre réel ou une vieille créature ?

Par Antonin et Antoine, 6 A.

Illustration choisie ci-dessous (beurk !) :

   De loin, on aurait dit une personne morte. Deux de ses membres gigotaient avec plein de sang dépassant de sa chevelure moche. On aurait  dit des poumons arrachés. Quand elle tourna son énorme tête, je vis ses yeux : ils étaient noirs avec un point blanc à l'intérieur. Ses canines étaient pleines de sang juteux et dépassaient de sa bouche pulpeuse et toute blanche.

   Elle me tendit la main et je remarquai que ses maigres doigts blancs se terminaient par des ongles enfoncés dans la peau. Son haleine  était repoussante … Son visage était blanc avec des taches de sang, son corps lui, semblait  maigre et tremblant. Je n’avais jamais vu une peau aussi gluante et toute sèche. 

Par Chloé G. 6 A. 

   De loin, on aurait dit un ogre. Deux bras dépassaient de sa chevelure vert fluo. Quand il tourna sa tête bleu foncé, je vis que ses yeux étaient rouges comme ceux des rats. Ses canines visqueuses dépassaient d'une bouche en sang et triangulaire.

   Il me tendit la main et je remarquai que ses maigres doigts se terminaient par des ongles poilus mais beiges. Son nez était petit et son corps  semblait moussu. Je n'avais jamais vu une peau aussi sale. Était-ce  un monstre cruel ou une douce créature ?  

Par Emma et Ornella. 6 A. Illustration choisie ci-dessous :

   De loin, on aurait dit un monstre. Deux cornes dépassaient de sa chevelure épaisse. Quand il tourna sa grosse tête poilue, je vis que ses yeux étaient rouges. Ses canines tranchantes dépassaient d'une bouche horrible et monstrueuse.

   Il me tendit la main et je remarquai que ses grands doigts se terminaient par des ongles crochus mais petits. Son corps semblait diabolique. Je n'avais jamais vu une peau aussi douce … Était-un monstre gentil ou une mauvaise créature ?

Par Florian D. 6 A.

   De loin, on aurait dit une araignée géante. Deux serpents dépassaient de sa chevelure brune. Quand elle tourna sa monstrueuse tête de lion, je vis que ses yeux étaient blancs. Ses canines rouges gorgées de sang dépassaient d'une bouche verte et noire.

   Elle me tendit la main et je remarquai que ses longs doigts se terminaient par des ongles pointus et sales. Bien que son nez était crochu, son corps semblait répugnant. Je n'avais jamais vu une peau aussi moche. Était-ce un lion ou une araignée ?

Par Quentin et Andy. 6 A. Illustration choisie ci-dessous (beurk !) :

   De loin, on aurait dit un animal géant qui se déplaçait à quatre pattes. Deux oreilles interminables dépassaient de sa petite chevelure brune. Quand il tourna sa monstrueuse tête ovale, je vis que ses yeux étaient vraiment effrayants. Ses canines aiguisées dépassaient d'une bouche baveuse et abondante de sang.

   Il me tendit la main et je remarquai que ses affreux doigts se terminaient par des ongles longs et pointus. Bien que ses sourcils étaient minuscules, son corps, lui, semblait battre des records en terme de grandeur. Je n'avais jamais vu une peau aussi blanche. Était-ce un monstre sanguinaire ou une créature qui me tendait la main pour être mon ami ? Qui sait ? Les monstres ne sont pas toujours méchants !

Par Lyna J. 6 A. Illustration choisie ci-dessous (Brhhh !) :

   De loin, on aurait dit un humain de trois mètres. Deux cornes dépassaient de sa chevelure de feu. Quand il tourna sa monstrueuse tête tordue, je vis que ses yeux étaient rouge vif. Ses canines ensanglantées dépassaient d'une bouche laide d'un mètre cinquante.

   Il me tendit la main et  je remarquai que ses longs et gros doigts se terminaient par des serpents venimeux. Son corps semblait être de la terre mélangée à du sang. Je n'avais jamais vu une peau aussi visqueuse. Était-ce un monstre des marrais ou une docile créature ?

Par Thomas G. 6 A.

   De loin, on aurait dit une fille. Deux bosses dépassaient de sa chevelure épaisse. Quand elle tourna sa grosse tête effrayante, je vis que ses yeux étaient rouges comme ceux d'un vampire. Ses canines tranchantes dépassaient d'une bouche énorme et sale.

   Elle me tendit la main et je remarquai que ses gros doigts se terminaient par des ongles pointus mais bien colorés. Son nez sentait mauvais et son corps semblait gros. Je n'avais jamais vu une peau aussi rugueuse. Était-ce un monstre carnivore ou une pauvre créature ?

Par Millian et Wissem 6 A. Illustration choisie ci-dessous :

Un monstrueux personnage,

   De loin, on aurait dit un gros chat. Deux cornes dépassaient de sa chevelure épaisse. Quand il tourna sa grosse tête de lion, je vis que ses yeux étaient rouges et énormes. Ses petites canines dépassaient d'une minuscule bouche baveuse.

   Il me tendit la main et je remarquai que ses doigts biscornus se terminaient par d'immenses ongles crochus. Bien que son nez était petit, son corps semblait énorme. Je n'avais jamais vu une peau aussi épaisse et sèche. Etait-ce un monstre cruel ou une gentille créature ?

Par Alan et Anastasia.

La créature,

   De loin, on aurait dit un monstre gélatineux dont on voyait les entrailles. Deux cornes de diable dépassaient de sa chevelure pleine de sang. Quand il tourna ses trente-sept têtes remplies d'asticots, je vis que ses yeux étaient globuleux et rouges. Ses canines tranchantes dépassaient d'une bouche visqueuse et étirée.

   Il me tendit la main et je remarquai que de ses doigts coupés ressortaient des ongles poilus et croûteux. Bien que son nez était mou, son corps ressemblait à une pieuvre. Je n'avais jamais vu une peau aussi verte que celle d'un poireau. Était ce un monstre dangereux ou une créature inoffensive ?

Par Sara et Sasha.

Bravo à vous toutes et tous ! Vos photos-illustrations choisies ne sont pas toujours passées correctement ... et c'est presque tant mieux !

Vous ne m'aurez pas épargnée avec toutes vos horreurs ... Je me vengerai peut-être ... ;-)

maquillage,monstre mi femme mi aragnée: